Signaler un mineur en danger

Enfance, famille, jeunesse

Si vous avez connaissance d’une situation d’un enfant en danger ou en risque de l’être, il est essentiel d'en informer le Département du Nord. C'est ce que l'on appelle une information préoccupante.

Une information préoccupante est une information transmise au Département du Nord pour alerter sur la situation d’un mineur, bénéficiant ou non d’un accompagnement, pouvant laisser craindre que sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont en danger ou en risque de l’être. Elle permet également d’alerter si les conditions de son éducation, de son développement physique, affectif ou social sont gravement compromises ou en risque de l’être.

Comment reconnaître une situation préoccupante ?

Un certain nombre d’indicateurs et de signes peuvent permettre de reconnaître les situations de danger ou de risque de danger.  Tous les éléments présentés ci-après, pris isolément ne sont pas forcément révélateurs d’une situation de danger.

Développement physique

  • retard de croissance
  • problèmes de poids
  • problèmes dentaires
  • infection par des poux non traitée
  • hématomes…  

Développement affectif

  • attitudes phobiques
  • comportements sexués inadaptés
  • pleurs inexpliqués
  • mutisme…  

Développement social

  • isolement de l’enfant
  • absence d’ouverture vers l’extérieur
  • désinvestissement scolaire
  • relations conflictuelles

Développement intellectuel 

  • absence de stimulation
  • surexposition aux écrans
  • carences dans la prise en charge…  

Qui peut transmettre une information préoccupante ?

Tous les citoyens, adultes ou enfants, peuvent transmettre une information préoccupante au Département.

La personne qui transmet une information préoccupante peut faire le choix de rester anonyme si elle le souhaite.

Comment transmettre une information préoccupante ?

Contacter la Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes (CRIP)

La CRIP du Département du Nord est chargée de recueillir et d’évaluer toute information préoccupante relative à un mineur en danger ou en risque de l’être, en lien avec le numéro 119.

Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes
+33 3 59 73 80 16
infopreoccupante@lenord.fr

Vous pouvez également vous rapprocher d’une antenne proche de votre domicile

CRIP Avesnes
+33 3 59 73 18 40
crip-dta@lenord.fr

CRIP Cambrai
+33 3 59 73 39 09
crip-dtc@lenord.fr 

CRIP Douai
+33 3 59 73 31 50
crip-dtd@lenord.fr 

CRIP Flandres Intérieures
+33 3 59 73 42 30
crip-dtfi@lenord.fr 

CRIP Flandres Maritimes
+33 3 59 73 41 10
crip-dtfm@lenord.fr

CRIP Lille Métropole
+33 3 59 73 75 10
crip-dtlm@lenord.fr 

CRIP Roubaix/Tourcoing
+33 3 59 73 03 80
crip-dtmrt@lenord.fr

CRIP Valenciennes
+33 3 59 73 29 70
crip-dtv@lenord.fr  

Si vous adressez l’information préoccupante par mail, pensez à indiquer les éléments suivants :

  • si vous ne souhaitez pas révéler votre identité, précisez que vous souhaitez rester anonyme
  • les informations relatives à l’identité de l’enfant ou des enfants concernés (nom, prénom, adresse, date de naissance si vous la connaissez ou âge approximatif de l’enfant)
  • l’identité des parents si vous la connaissez ou de la personne hébergeant l’enfant
  • les éléments de danger concernés : santé (lésions physiques, défaut de soin), sécurité (violences physiques ou psychologiques, accident domestique), moralité (mendicité, pornographie), carence d’éducation (déscolarisation, alcoolisme, toxicomanie), autres (attitudes phobiques, comportements sexuels inadaptés)

Se déplacer dans un service départemental

Vous pouvez également vous présenter auprès de tout service départemental pour déposer une information préoccupante.

Contacter Allô Enfance en danger

Par téléphone au 119

45 écoutants soumis au secret professionnel vous répondent 24H/24H, 7 jours/7

Par tchat

Un Tchat pour les moins de 21 ans est disponible 7jours sur 7

Accéder au tchat de Allô Enfance en danger

Par formulaire

Du lundi au vendredi de 8h à 18h

Accéder au formulaire de Allô Enfance en danger

Sur une plateforme d’échanges en langue des signes française

Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h et le samedi de 9h à 12h

Accéder à la plateforme en langue des signes d'Allô Enfance en danger

Signaler les situations les plus graves

Les situations les plus graves (révélation de mauvais traitements physiques, psychologiques ou sexuels, faits susceptibles de constituer une infraction pénale) doivent être signaler au Procureur de la République. Tout signalement adressé directement au Parquet doit faire l’objet d’une transmission pour informa­tion à la CRIP.

Que se passe-t-il une fois l’information préoccupante transmise ?

Une fois votre démarche effectuée, la famille concernée est contactée par la CRIP afin d’évaluer la situation et déterminer avec elle, si nécessaire, une proposition d’aide et d’accompagnement.

À l’issue de cette évaluation, un rapport final est établi et comprend, si besoin, une plan d’actions et des objectifs de travail qui permettront de satisfaire aux besoins des enfants.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?